Embrayage Centax

Le montage est le réglage de l'embrayage axial réglable ( plus connu sous le nom de CENTAX) :

C'est un article je crois qui sera utile pour beaucoup,car même avec la notice du constructeur le premier montage de ce type d'embrayage est une prise de tête sans nom .Une fois que l'on a bien assimilé son principe de fonctionnement il est beaucoup plus simple de savoir ce qui ne va pas dans son centax et ainsi de tirer le meilleur parti de son moteur 3,5cc . Car en effet on peut avoir un avion de chasse en moteur avec une courbe de puissance de dingue et un nombre de tours qui n'en fini plus si votre centax est mal réglé ,le concurrent va vous mettre 10 mètres à chaque virage avec son moteur chinois GO 3 transferts bas de gamme à 90 € ....... c'est un peu ennervant quand même .

Si vous partez d'un kit neuf pas de soucis vous avez surement toutes les pièces indispensables pour mener à son terme ce montage .Si c'est une voiture d'occasion là c'est souvent la galère car vous n'avez pas l'ensemble des petites rondelles de calage et comme souvent les masselottes de poussée ou le plateau est usé et on se retrouve loin des côtes du constructeur . Indispensable comme outil et c'est pas donné un pied à coulisse digital sinon il faut l'emprunter .

Essayez de prendre un modèle comme celui- ci qui possède une mesure de profondeur avec une jauge.

Ou alors vous avez de gros moyens financiers pour acheter cet instrument de mesure spécial centax du Team Tamale

Bon maintenant si vous avez une serpent avec un "centax type 1" comme l'Excel ,la vector ,la Vector NT ou la Veteq il va falloir s'armer de patience car il faut démonter le volant moteur à chaque essai pour caler l'ensemble du centax .Serpent à bien améliorer les choses avec les générations de centax suivants "type 2 et 3" beaucoup plus facile à mettre en place et à régler et surtout beaucoup plus fiable . Le Kyosho pour Fantom ou Evolva est très facile mais demande en général beaucoup de rondelles fines de calage ,la palme de la simplicité revient encore une fois à Mugen ,simple rapide et efficace le moins galère .Quand je vous disait que c'est la voiture avec laquelle on passe son temps à piloter et pas à mécaniquer dans les stands .Désolé je ne suis plus objectif dans mes propos ,c'est l'expérience qui parle .


Bon maintenant on va essayer de démystifier un peu ce fameux embrayage. Rappel c'est une invention de la maison Serpent au départ ,bien vite copié par les autres contructeurs .On va traiter ici les 2 derniers modèles de chez Serpent le "type 2" et le "type 3".En fin de cet article vous saurez régler ceux de chez Kyosho,Mugen,etc.... sans difficultés le principe est toujours le même.


Etape 1 : Le montage des différentes pièces ,si vous avez votre notice de montage reportez vous à elle pour bien repérer les pièces dans les sachets ,si votre voiture est d'occasion c'est le moment de tout démonter pour contrôle et voir s'il ne manque rien .L'ordre de montage est conforme chez tous les constructeurs aux images ci-dessous ,les seules différences c'est qu'il peut y avoir  des "centax " à 3 ou 4  masselottes au volant certaines sont pleines complétement libres (Mugen) d'autres maintenues par un ressort annulaire dans une gorge (Serpent type 1) d'autres sans ressort mais montées sur les axes du volant (Mugen MRX4X) etc.... le reste des pièces sont similaires en tous points .


Etape intermédiaire pendant que c'est sous vos yeux vous allez voir ou ça se passe pour faire prendre plus tôt ou plus tard votre embrayage ,c'est déterminant si vous roulez en classique ou en 4x2 suspendu ,ou en 4x4 d'une part et d'autre part si la piste à du grip ou au contraire est glissante.

 

On mesure au pied à coulisse à l'aide de sa jauge de profondeur la distance qui va de l'extrémité du vibrequin au dessus de l'écrou de ressort comme sur ce schéma (ici pour serpent ) vous voyez que c'est très précis on a seulement 1 mm de marge entre un embrayage parfait pour une classique ou 4x2 (8,5mm) qui prend tôt et doucement pour une piste glissante  à un embrayage qui engage très tard et brutalement  pour un 4x4 sur une piste accrocheuse (9,5mm).Pour un autre chassis voyez votre notice la côte est donnée par le constructeur qui sera une base de départ pour adapter votre "centax" à votre pilotage et à la piste .

 Si vous trouvez que votre moteur embraye trop tard (cela dépend de sa puissance), vous pourrez dévisser l'écrou qui possède 2 encoches  en utilisant une petite clef passant par le trou de la cloche (clef BTR coudée basique de 1,5mm) si votre moteur s'écroule en reprise car votre embrayage prend trop tôt vous revissez l'écrou de la même façon sans tout démonter .

 

Il existe également un outil spécial pour le réglage extérieur de l'embrayage sans démontage ,bien pratique mais on se débrouille très bien avec une petite clef BTR 1,5 mm à vous de voir .

 


Ensuite il y a 2 calages différents à réaliser :

Le calage de masselotte de poussée

et le calage du jeu résiduel de la cloche d'embrayage .


 

Etape 2 : Réglage de la masselotte de poussée :

 

                 Schéma n°1

Au préalable avant d'éffectuer 2 mesures au pied à coulisse pour ajuster cette fameuse masselotte de poussée,on enlève obligatoirement les 2 roulements de cloche d'embrayage ainsi qu'éventuellement l'entretoise au milieu ,si elle existe .On remonte la cloche sans roulement et l'on fixe l'ensemble en remettant en place la butée à bille et sa vis de fixation .

 

                                    Schéma n° 2  

Comme sur le schéma n°2 on pousse sur la cloche pour qu'elle entre en contact avec la masselotte on mesure au pied à coulisse A ,on tire sur la cloche pour la décoller de la masselotte à fond en butée et on mesure B .La différence entre les 2 mesures vous donne ,l'épaisseur de rondelles fines à empiler devant la butée à billes,une fois les roulements de cloche et l'entretoise éventuelle remonter exactement à l'endroit indiqué sur le bas du schéma n°2.                  

 


Etape 3 : Réglage du jeu résiduel de cloche (Centax 2 et centax 3):

C'est le dernier jeu à ajuster ,il est réglé à part de la course de masselotte.Il correspond à la distance dont peut glisser la cloche sur le vilbrequin,une fois toutes les pièces du centax installées. Ce jeu doit être le plus léger possible de l'ordre de 0,10mm mais il en faut 1 absolument sinon l'embrayage va coller en permanence .Il est réglé en ajoutant ou retirant de petites rondelles trés fines sur le vilbrequin ,devant l'écrou de serrage du volant moteur et là uniquement .La cloche doit tourner librement sans toucher la masselotte de poussée.


Ouf ,c'est terminé comme vous voyez on passe beaucoup de temps en 1/8 éme piste sur le centax ,c'est un élément déterminant pour votre réussite et pour tirer le meilleur de votre moteur qui devient un avion de chasse .... 

Si j'ai été clair dans mon explication tous se principes de réglage sont transférables à tous les embrayages axiaux réglables de toutes les marques .

Bonne prise de tête et n'oubliez pas d'acheter un stock de rondelles fines de calage ...... 

 

 

 

 

Commentaires (5)

1. coco08 06/07/2008

Superbe article on dirait qu'il est fait pour moi

2. guillaume marmou 24/09/2008

merci bien mais si tu conneai un moyen de le sapper une veteck eu une 960 amerci

3. Patrick CHATELARD dit BoZz One 21/05/2009

Il est vraiment tres instructif ton site. Bravo, continue a nous faire des petites piqures de rappel sur les points clés de notre passion.

Merci

4. seotons (site web) 31/01/2011

Merci pour ce blog !

5. roman 07/06/2011

genial :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site